Arrivisme et « Be zesta »

  • mercredi, 15 janvier 2020 20:01
  • Anonymous
  • Photo Net

Un an et moins de trois semaines de cela, quelques unes de nos représentations à l’extérieur commencèrent à recevoir de nouveaux personnels nommés par la nouvelle administration Rajoelina afin de la faire connaître au niveau international et surtout transmettre au monde sa politique de l’Initiative Emergence Madagascar ou IEM.

Mais ici et là apparaissent des couacs qui font poser des questions aux observateurs. En effet quelques personnes, à peine arrivées sur les lieux de leur nouvelle affectation se prétendent appartenir au cercle proche du Président de la République à tel point que bon nombre de presses étrangères et non des moindres affichent en tête de leurs articles « qu’ils /elles sont pressentis au poste d'ambassadeur à … ».

Ainsi ils commencèrent à « faire le ménage » parmi le personnel dans les locaux de ces représentations, d’abord des menaces envers certains contractuels, suivies de licenciement de certains employés.

Tout cela provoque un certain dysfonctionnement, à l’exemple du site web de notre chancellerie qui ne fonctionne plus, ou les problèmes dans le traitement de demande de visas, donc un retard dans la délivrance de visa, sans oublier que les locaux connurent des problèmes d’entretien car même les gens de maison ont été remerciés !

Face aux problèmes logistiques causées par de telles décisions, ils/elles ont dû faire marche arrière en rappelant quelques uns, mais certains ont décliné l’offre de revenir travailler, soit en trouvant d’emplois mieux rémunérés, soit se retrouver affecté au niveau d’autres représentations malagasy.

Même les droits sociaux comme les prises en charges ou remboursement des frais médicaux du personnel ont failli être supprimés par ces nouveaux responsables ! Enfin petit à petit les choses se sont tassées car le poste tant pressenti d’Ambassadeur est revenu à quelqu’un d’autre mais non aux « pressentis », mais toujours est-il que le mal est fait ! Car il est peut-être sûr que certains personnels ECD vont démissionner.

Normalement certaines personnes devront être « démissionnées d’office » pour cause de limite d’âge car ils ont atteint leurs 60 ans à la date de leur anniversaire ! Mais ils semblent qu’ils/elles ont déjà commencé des aménagements de quelques locaux pour en faire leur « résidence de fonction » de conseiller d’Ambassade!! Ce qui provoque l’ire et la démission de l’agent comptable des lieux pour ne pas couvrir les décaissements pour les frais de tel aménagement, car les conseillers ont toujours loué des logements en dehors des locaux diplomatiques, à l’exception du chef de mission, dans ces cas les Ambassadeurs ou leur équivalent.

Pour pimenter le tout, et à l’image de ce qui se passe, une guéguerre débute entre l’Ambassadeur et ces personnes pour la nomination de Gestionnaire d’Activité de l’Ambassade (GAC) qui selon les textes en vigueur revient au chef de mission (ambassadeur) lui-même qui est très récent sur la place, donc l’intérimaire a été assuré par lesdits conseillers qui ne veulent plus le rendre à qui de droit !

Ont-ils pris goût ? Certaines indiscrétions ont même fait savoir que des tractations ont eu lieu et que même la dénomination de « premier conseiller » devant revenir à un Agent diplomatique et consulaire, qui leur sont attribuées ne sont que formelles car ce sont les vrais techniciens qui font le boulot !

Mais ces types de personnes jouent de leur proximité avec le couple présidentiel pour justifier de telle conduite. Ils/elles sont imbus de leur arrivisme et comme le disent les communs des Malagasy, « Be zesta ».

Ils ignorent ou feints d’ignorer qu’ils contribuent à ternir l’image de leur patron et alimentent les querelles internes affaiblissant tôt ou tard le régime et oublient le slogan : « isika rehetra miaraka amin’ny prezidà Andry Rajoelina » (Tout le monde avec le Président Andry Rajoelina).

Rien d’étonnant à ce que partout coince.

Anonymous

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.